Chroniques,  Livres en maisons d'édition,  Réalistes

L’inaccessible étoile – Philippe Meisburger – M+ ÉDITIONS

[Collaboration commerciale non rémunérée]

Introduction

Une fable pour nous ouvrir les ailes.

*

Nouvelle année, nouveau départ et nouvelles découvertes ! Aujourd’hui, je vous emmène dans une canopée qui fourmille de messages à vous transmettre !

« L’inaccessible étoile » de Philippe Meisburger, paru le 26 octobre 2023 est une fable contemporaine qui prend le parti d’avoir pour personnages principaux des oiseaux.

Résumé :

Histoire

L’histoire se divise en trois parties. Une première pour comprendre le monde, une seconde pour réfléchir dessus, une troisième pour conclure.

On suit donc Rainbow, un petit et courageux loriquet arc-en-ciel qui souhaite vivre libre et heureux. Une mission des plus simples ? Pas quand le monde est voué à la discipline et à l’obéissance.

Motivé, qui aime réfléchir et appliquer, ce héros va tout mettre en œuvre pour réaliser ses rêves et l’offrir à ses pairs. Seulement, seul contre tous, sa bataille ne sera pas de tout repos !

Cette fable pour adulte simplifie un sujet contemporain pour le mettre en évidence. J’ai trouvé ça plutôt intelligent ! La première partie est prenante, on s’attache aux caractères du personnage et à sa mission. On voit ses espoirs et ses désillusions et on comprend en douceur où cela veut en venir. J’ai trouvé la seconde partie un peu plus faible, un peu répétitive. Cependant, la troisième partie rattrape le rythme et ça finit d’une jolie façon avec une jolie touche d’espoir !

Style

Un style simple, fluide qui se lit bien et vite. Une lecture du coup agréable.

Personnages et Univers

Des personnes assez classiques qui servent la fable. Un héros, un vieux mentor, une jolie femelle, un rival, des parents et quelques personnages secondaires aux services de l’histoire. Pas de superflus, juste ce qu’il faut.

Quant à l’univers, des baies, une cascade, un monde humain, des étoiles, un cratère. Un univers ouvert, mais restreint, qui, comme pour les personnages, se limite pour les besoins de l’histoire.

J’ai personnellement bien-aimé cette particularité qui permet de ne pas divaguer.

Conclusion

C’était intéressant ! Ça apporte une réflexion sur l’humain importante sans en faire trop dans la philosophie d’un langage par exemple. Ça reste simple, concret et agréable à lire.

Une jolie découverte, à vous de décortiquer en vous ses messages désormais !      

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *