Chroniques,  Livres en maisons d'édition,  Thrillers/Cosymystery

Pravisam, tome 1 : La symphonie endiablée – Perosia Astelle – HUMBIRD & CURLEW

[Collaboration commerciale non rémunérée]

Introduction

Vampires or not vampires ?

Bonjour à tous, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’une nouvelle saga, en commençant évidemment par son premier tome !

Pravisam est une œuvre en 2 volumes, écrite par Perosia Astelle et publiée aux éditions Humbird & Curlew.

Je remercie évidemment l’autrice et la ME pour l’envoi de ce service presse.

*

C’est en lisant la chronique de « shanaclaes » sur babelio que j’ai mis un mot sur le genre de ce livre, d’après moi en tout cas : le cosy mystery.

Comme c’est moi-même un genre que je connais peu, voici donc la définition :

« En général, l’intrigue se déroule dans un village et les crimes sont motivés par la jalousie, la vengeance ou la cupidité. Ces histoires policières ont aussi pour point commun d’être menées par des amateurs. Dans la très grande majorité, il s’agit de femmes qui n’ont pas de lien particulier avec la police ou la justice. » (source : babelio).

On y rajoutera l’aspect humour et divertissante de l’histoire qu’on retrouve dans d’autres définitions.

Sauf que, Pravisam est peut-être plus que ça ? (et sur un bateau, pas dans un village !) Continuez à lire la chronique 😉 

Résumé :

Histoire et personnages

Tout commence quand deux sœurs reçoivent une invitation mystérieuse pour un concours de musique dans le triangle des Bermudes.

Elle embarque alors à bord d’une aventure qui ne va pas leur laisser le temps de souffler ! Compétitions, participants haut en couleur, journalistes qui ne manquent pas d’air, des membres de l’équipage suspect, et invités… Qui effleurent des roses mystérieusement au clair de lune ! (Vic, je t’aime <3)

On ne s’ennuie jamais dans Pravisam ! Les personnages ont une alchimie incroyable entre eux. Les scènes sont bourrées d’émotions et d’humours et ça rend le tout extrêmement vivant.

Quant aux personnages centraux, nos deux sœurs sont un duo incroyable. Elles sont très prévenantes l’une envers l’autre, toujours soudées et elles se complètent à la perfection. Leurs histoires se démêlent au fil des pages et l’on comprend mieux leurs caractères si complémentaires et différents quand vint le temps de parler de leur histoire. Complété par un humour très particulier qui ne leur correspond qu’à elle et des surnoms tape-à-l’œil, on s’attache vite à leur parcours. Quant aux personnages qui tournent autour d’elles, ils sont tous identifiables et l’histoire sait parfaitement mettre tout le monde à sa place.

Le point musique maintenant ! De bonnes références et une maîtrise du violon parfaite. Nous avons un éventail de diversité autant musicale que de façon de penser la musique et ça joue vraiment dans l’ambiance de ce livre.

Avec tout ça, je me rends compte que je n’ai pas encore parlé du cœur de l’histoire : l’enquête. Parce que oui, il se passe des choses étranges sur ce bateau et des plans vont devoir se mettre en place pour résoudre bon nombre d’énigmes.

Et là, je vous entends « Clara, tu nous as vendu des vampires dans ton titre, tu en parles quand ?! ». Ok ok, fantasme ou réalité ? Telle est le mystère de ce livre et je ne vais rien vous révéler ! Eh non ! Tout ce que je peux vous dire, c’est que vampires ou non, on arrive à un moment dans l’histoire à se dire que ce sera du génie dans tous les cas !

Style

Quand j’ai commencé ce livre, j’étais prévenu d’un style assez unique. Et effectivement, premier chapitre, premier « oh ! », « hum… » et rires et esclaffements. Et puis, quelques jours de lectures plus tard, cette concentration que j’avais mise dans ce style original s’est allégée et ça met paru complètement naturel.

Peut-être que je m’étais mis la pression, mais c’est en fait très fluide. Ça se lit bien. Oui le style est moderne et à du punch, une allégresse assez resplendissante, mais rien de compliqué !

La particularité la plus intéressante reste celle des chroniques de « la Plume Acerbe ». Chroniqueuse qui relate les événements du bateau et permet à nous lecteur de ne rien oublier ! Mais, elle est n’est pas ordinaire cette rubrique de journal, oh non, cette plume porte bien son nom ! Acerbe, charismatique, génialement insupportable ! Franchement, je rêve d’autant de personnalité dans mes propres chroniques x)

Vous l’aurez compris, humour, vif, caractériel, mais aussi très touchant et parfois en apnée, ce style à une imagination aussi débordante que son héroïne, qui s’y perd parfois d’ailleurs !

Si vous souhaitez le découvrir, les premiers chapitres sont dispo en cliquant ici.

Univers

Là est toute la question. Le titre de ce livre par exemple, l’existence des vampires ou non, le gagnant du concours de musique ! Pour découvrir l’univers, il va falloir vous immerger dedans, pas le choix !

En-tout-cas, c’est plein de couleurs, autant sentimentales que des petits poissons sous l’eau ! 

Conclusion

Une enquête palpitante avec des personnages qui font tout ! Ce tome 1 est bien ficelé et donne envie de lire la suite sans frustrer le lecteur non plus. Vous aurez réponse à vos questions, mais il restera beaucoup à découvrir.

Une lecture hors de ma zone de confort, mais qui m’a beaucoup plu.

Une lecture que je conseille à tout le monde et dont j’ai l’intime conviction qu’elle plaira à la plupart de ceux qui ont lu jusque-là.

À très vite pour le tome 2 alors !

Les cartes de Tahsin

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *