Chroniques,  Imaginaires,  Livres auto-édités,  Romances

Le domaine des cygnes noirs : Hôtel miracle – Jo Colleen

Introduction

Bienvenue à l’ « Hotel Miracle » ! Voici la clef de votre chambre, ne faites pas attention à l’humidité surtout ! Comment ? Vous voulez connaître la directrice de l’établissement ? Elle s’appelle « Jo Coleen » (son compte Insta) et elle prend soin du manoir. Venez avec moi, je vais tout vous expliquer en chemin.

Résumé :

1913. À la tête d’un hôtel en faillite, Victoire réalise tout son possible pour continuer d’entretenir ce lourd héritage légué par son défunt mari. Un soir d’orage, un inconnu apparaît à sa porte. Ce prétendu pilote de chasse affirme s’être écrasé sur ce domaine normand au cours d’une bataille, en 1942.

Victoire le pense devenu amnésique à la suite d’un accident de la route et accueille Antoine le temps de sa convalescence dans ce manoir réputé maudit.

Ensemble, ils soulèvent des secrets de famille aussi magiques que dangereux pour tenter de sauver le domaine. La vie d’Antoine en dépend.

La légende raconte que le puits de l’Hôtel Miracle exauce les vœux.

Quel prix devront-ils payer pour que les leurs se réalisent ?

Le domaine des cygnes noirs, la série de romances fantastiques et historiques sur plusieurs générations.

*** Une histoire de la famille de Venet à chaque tome. ***

Univers

Le domaine des cygnes noirs s’ouvre sans déborder ! Un premier aperçu de la série qui est accrocheur et qui n’en met pas partout. « Hôtel miracle » nous laisse nous imprégner de l’ambiance aqueuse, romantique et dramatique du lieu !

Pour rappel, cette série est composée de 4 romans qui se passent à 4 époques différentes. Vous pouvez les lire dans l’ordre de parution et donc du plus récent au plus ancien :

Ou dans l’ordre chronologique :

Ou comme moi, n’importe comment x) :

Mais, le tome 4 doit être lu, lui, en dernier ! (et il sort le 28 juin d’ailleurs ! (visuel sur la page insta de l’autrice))

Une embarquée, vous l’aurez compris, aussi historique ! Et particulièrement dans ce tome 1 qui mêle avec un voyage dans le temps la 2de guerre mondiale, la place des femmes en 1913, le Titanic et les relations avec l’Allemagne.

Le contexte de dettes, ses relations, ses déconvenues, agrémentées de cette part d’histoire, rendent l’univers et l’intrigue hypnotisante à ne plus en lâcher les pages !

Histoire

Victoire est une jeune veuve forte, indépendante, libre et avec du caractère et l’arrivée inopinée d’Antoine, pilote pendant la 2de guerre mondiale dont elle ne se doute pas de l’arrivée pourtant imminente (de la première surtout), va bouleverser son monde.

Une histoire de manoir familiale, de trou financier, de jalousie, mais aussi une histoire d’amour. Et c’est là que ça c’est compliqué pour moi. Si leur caractère se complète bien, quelque chose m’a empêché d’y croire complètement. Un sacrifice à mes yeux sûrement trop gros à accepter pour des inconnus, ou quelque chose de bien plus personnelle, je n’ai pas réussi à définir exactement le pourquoi du comment, même si ça ne m’a pas empêché d’aimer suivre leurs aventures. (Et si je peux vous avouer quelque chose, c’est que par contre j’aurais bien vu une romance Noël/Victoire, enfin je trouvais qu’ils allaient bien ensemble dans leurs échanges x))

Au-delà de ça, l’histoire reste excellente autant au niveau de page Turner que de sa cohérence. L’action est là tout le temps, et j’ai adoré l’arc de Karl qui rajoute vraiment un gros plus !  

Quant aux voyages dans le temps, et je sais que ça peut être inquiétant, je n’ai personnellement trouvé aucun problème avec ! Il fonctionne bien !

Personnages

J’ai aimé retrouver les personnages que je connaissais déjà et voir leur évolution autant que d’en découvrir de nouveau.

Victoire et Antoine, indépendamment, sont attachants ! J’ai aimé en apprendre plus sur chacun de leur passé et comment ils ont construit leur présent et imaginent leur avenir. C’est doux et en même temps difficile à casser, un peu comme un carreau de chocolat en sommes !

Maggy n’a pas son pareil pour avoir de la prestance dans cette série, tout comme Lawrence ! La famille de Venet montre une autre de ses facettes, plus sombre et triste aussi, et les plans de notre cygne noir préféré sont sur la bonne voie, même si j’ai hâte de les voir encore plus en action dans le tome 4, qui remontera à la suite de ce tome 1.

Toutes les interactions sont piquantes et prenantes et tout le monde joue de son caractère pour offrir une valse assez saisissante dans l’ensemble. C’est ce que j’aime dans cette série, les caractères des personnages sont respectés de A à Z !

Style

Le style et les dialogues sont bourrés de réalisme, simple, beau, fun et intelligent, c’est ce qui fait qu’on peut dévorer ce livre aussi fluidement, on ne se bat pas avec, on glisse dessus malgré les virages des intrigues !

Edition et autres livres de l’autrice

Pour voir tout ses livres clique !

Conclusion

C’est un très bon tome 1, qui lance avec efficacité tout un univers. Ma préférence est toujours au tome 2, parce qu’il a fait fondre mon petit cœur et peut-être parce que j’ai une préférence pour le MxM ? (Je me suis fait la réflexion bien sûr en n’arrivant pas à comprendre pourquoi je n’accrochais pas entièrement à la romance ici, mais je n’en ai pas encore tiré de conclusion, il faut que je lise plus de romance MxF et MxM, voir FxF pour vraiment dire !).

En-tout-cas, Jo Colleen a le don de nous faire dévorer ses pages et j’ai passé un chouette moment qui a redonné un peu de couleur à l’énorme orage du jour de ma lecture.

Une série et une autrice que je conseille donc et qui a d’ailleurs déjà beaucoup de fans, à raison !

Et si vous ne savez pas pas où commencer et qu’ils vous attirent tous, pourquoi pas par celui là ! Ou alors vous pouvez découvrir mes chroniques sur les deux prochains tomes :

Tome 2 : Le bois des anges

Tomes 3 : Le manoir aux papillons

Les cartes de Tahsin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *